Plateforme TeraHertz Occitanie

Plateforme TeraHertz Occitanie2018-11-24T19:00:19+00:00

Le TéraHertz (aussi nommé « infrarouge lointain ») est une plage de fréquence exceptionnellement sous-utilisée du spectre électromagnétique. Son développement ouvre désormais de nouvelles possibilités d’applications en contrôle non-destructif, en télécommunication ultra-haut débit, en médecine, biologie et agronomie.

L’Université de Montpellier porte cette Plateforme, unique en Région Occitanie, qui favorise le transfert de compétences et de technologies vers les entreprises locales ou nationales. La Plateforme TOP devient le fer de lance d’une thématique porteuse d’avancées scientifiques, d’innovations technologiques et de valorisation.

Les missions de la plateforme TOP sont :

  • explorer de nouvelles voies scientifiques et technologiques pour concevoir et améliorer les composants et les systèmes THz de demain ;
  • coordonner les recherches dans le domaine THz en Région Occitanie ;
  • constituer une vitrine de la Recherche et Développement en France dans le domaine THz ;
  • stimuler l’intérêt des industriels locaux et nationaux pour ces technologies et les aider à les intégrer dans leur stratégie de R&D ;
  • former une nouvelle génération d’étudiants en Région Occitanie, de la Licence au Doctorat, sur ces thématiques nouvelles.

La plateforme TOP, si elle résulte de la mise en commun des activités THz du Laboratoire Charles Coulomb et de l’Institut d’Électronique et des Systèmes, permet d’accroitre significativement les interactions entre la Physique, l’Électronique et les domaines de la Biologie, de l’Agronomie et de la Santé en fédérant différents acteurs locaux sur une thématique dédiée à l’étude du Vivant. Le travail déjà effectué permet de mettre en évidence l’intérêt des nouvelles techniques spectroscopiques mises en œuvre en utilisant le savoir-faire au sein de la communauté MIPS sur les systèmes électroniques et optoélectroniques aux fréquences THz.

Grâce à son caractère pluridisciplinaire ces activités se prêtent à l’intégration progressive d’autres compétences existantes au sein de MIPS en termes de traitement statistique, d’optimisation de l’instrumentation et d’interprétation des résultats.

La matière vivante implique un nombre considérable d’acteurs (molécules, protéines, gaz) qui présentent des signatures spectrales spécifiques dans le domaine de fréquence TéraHertz.

Cette radiation faiblement ionisante a donc un potentiel élevé pour l’analyse de la matière vivante :

  • En Agronomie, contrôler l’état hydrique des plantes sans introduire de formes de stress supplémentaires est un enjeu important. Les techniques d’imagerie et de spectroscopie TéraHertz, très sensibles à la présence d’eau, offrent une nouvelle possibilité de suivi instantané et continu. Alliées à la chimiométrie, ces techniques pourraient permettre la discrimination de plantes transgéniques. En savoir plus …
  • En Médecine, l’analyse de l’haleine est un domaine en pleine expansion : des dizaines de gaz expirés sont avérés être des biomarqueurs de différentes pathologies. Or, plusieurs biomarqueurs exhalés (NO, CO, acétone,…) ont des signatures d’absorption dans le domaine de fréquence TéraHertz. La spectroscopie TéraHertz de haute précision a donc un fort potentiel pour la détection et le dosage de ces gaz en temps réel. En savoir plus …
  • En Biologie, malgré un manque apparent d’ordre, la machinerie moléculaire à l’œuvre dans la Vie affiche un ordre dynamique très complexe ainsi qu’une efficacité et une rapidité étonnantes. Notre entendement de la communication intracellulaire pourrait révolutionner notre compréhension de la dynamique complexe et de l’auto-organisation dans la matière vivante.  En savoir plus

Les avancées en termes d’intégration de composants téraHertz ouvrent la porte aux systèmes THz, notamment pour le développement de systèmes d’imagerie. En savoir plus …

Les ondes TéraHertz permettent d’exciter certaines résonances spécifiques dans les solides (pour les spécialistes : phonons, plasmons, magnons, transitions de spin…). La spectroscopie TéraHertz permet donc de sonder la matière et d’y étudier ces phénomènes physiques d’un grand intérêt pour la science fondamentale.

Dans la plateforme nous appliquons cette spectroscopie à l’étude de matériaux présentant des propriétés insolites, porteuses de nombreuses applications potentielles, tels que le graphène ou les « isolants topologiques », les « semi-métaux de Dirac »… Les matériaux étudiés, par exemple, sont le HgCdTe, les super-réseaux InAs/GaSb, ou les nano-fils semiconducteurs. En savoir plus …

La plateforme propose un ensemble de compétences et de services pour vous aider à mener à bien vos projets. En savoir plus …

La plateforme TOP s’associe avec les composantes d’enseignement pour proposer des stages du niveau L1 au niveau M2, voire au delà En savoir plus …

Liste des publications des membres de la plateforme TOP En savoir plus …